• FLORE AFRICAINE

  • Allamanda

     

    Allamanda

     

    Famille des Apocynacées. Cette plante originaire du Brésil pousse aussi dans les régions tropicales africaines

    L'Allamanda est une liane vigoureuse à grandes fleurs jaunes en entonnoir qui grimpe à l'assaut des arbres et peut atteindre 4 m ou plus dans son habitat naturel. Les feuilles d'environ 12 cm sur 5, sont vert foncé et luisantes.

     

    Attention : les fleurs sont purgatives et toxiques.


    3 commentaires
  • Alpinia

     

    Alpinia

     

    Originaire de Chine, l'Alpinia est une plante vivace de la famille des Zingibéracées qui peut atteindre 3 à 4 mètres de hauteur et qui pousse très bien dans la région de Kinshasa

     


    1 commentaire
  • Arbre à encens

     

    Arbre à encens

    (Boswellia sacra)

     

    L'arbre à encens (Boswellia sacra) est un arbre de la famille des Burséracées.

    Cet arbre pousse dans les régions sèches du nord-est de l'Afrique et du sud de la péninsule Arabique.

    C’est un petit arbre à feuilles caduques d'une hauteur de 2 à 8 m, qui comporte un ou plusieurs troncs

    Le Boswellia sacra est l'une des principales espèces de Boswellia dont on tire l'encens. La résine est récoltée en pratiquant une incision peu profonde dans le tronc ou les branches de l'arbre et en retirant une étroite bande d'écorce. Il s'en écoule une sève laiteuse, qui coagule au contact de l'air et que l'on ramasse ensuite à la main.

    Utilisation médicinale

    La résine du boswellia est un anti-inflammatoire puissant.

     



     


    3 commentaires
  • arbre à saucisses!

     

    L'arbre à saucisses

     

     

    L'arbre à saucisses (Kigelia africana) est un arbre que l'on trouve dans les régions tropicales d’Afrique.

    Arbre de taille moyenne (10 à 15 m), aux larges et grandes feuilles pennées à 8 à 10 folioles ovales (30 cm). Ses grosses fleurs campanulées à 5 pétales émettent de nuit une odeur nauséabonde et imitent un fruit flétri. Leur odeur attire des chauves-souris qui les pollinisent. Elles donnent naissance à de gros fruits bruns qui pendent en grappe, au contenu fibreux souvent réputé non comestibles pour l'homme, mais localement mangés cuits.

    Utilisations

    En Afrique la pulpe de son fruit sert pour raffermir la peau et tonifier la poitrine féminine. Cet arbre produit des flavonoïdes veinotoniques et des saponocides.

    On en tire des huiles essentielles qui contribueraient aux mêmes effets. On tire aussi de son écorce des remèdes localement réputés efficaces contre les morsures de serpent et les maux de dent ou d'estomac.

    Les Masaïs font fermenter la pulpe des fruits pour en tirer une bière très forte, le murutina.

     

     

    arbre à saucisses!

     

     

    arbre à saucisses!

     

     


    5 commentaires
  • Arbre a sexe

     

    Arbre a sexe

    CITROPSIS ARTICULATA

     

     Les problèmes d'érection, font partie des problèmes du couple...En Afrique, il existe un remède naturel : Le Citropsis, il est le "viagra" naturel de l'Ouganda. À force de l'utiliser, cet arbre est en voie de disparition.

    Les feuilles du Citropsis ont des vertus aphrodisiaques très réputées qui sont la cause de son malheur. En effet, les utilisateurs de feuilles de Citropsis déracinent les arbres et ne replantent rien à la place, bien entendu. Les racines du "citropsis articulata", utilisées en décoction, sont efficaces "en trois heures", a expliqué à l'AFP un paysan de 49 ans et consommateur régulier qui vit près de la réserve de Mabira, à 50 km à l'est de Kampala. Cette région abrite l'une des dernières forêts tropicales humides d'Ouganda. "Nous sommes inquiets de la raréfaction du citropsis; il y a un gros problème d'impuissance ici et les gens vont devoir se priver pour acheter un médicament équivalent" regrette-t-il.

    Un guérisseur contacté par l’AFP explique : "Depuis que je sais que le temps où ces plantes seront rares peut arriver, j'essaie de les utiliser de façon durable" et souligne que le Citropsis "pouvait soigner 65 maladies".Ce braconnage d’arbres menace une essence importante pour l'écosystème de la forêt tropicale. Une campagne nationale de sensibilisation a été lancée en Ouganda pour soutenir et développer les pratiques de récolte durable.


    L'Ouganda est au carrefour des plaines d'Afrique de l'Est et des forêts tropicales des Grands Lacs. Le pays est l'une des zones les plus riches en terme de biodiversité et espèces endémiques d’Afrique. S'étendant sur 30.000 hectares, Mabira qui compte 312 espèces de plantes, 315 d'oiseaux et 218 de papillons a un rôle crucial pour la biodiversité du pays.
    Le gouvernement ougandais avait envisagé de transformer un quart de la forêt en plantation de canne à sucre. Heureusement, le projet a été retiré après de vives protestations. Les menaces planant sur <l'arbre à sexe",> le Prunier africain ainsi que sur toutes les plantes médicinales soulignent la difficulté de la conservation des espèces en Ouganda, qui abrite une richesse unique de plus de 1.100 espèces.

    On comprend mieux pourquoi elle a eu un si grand succès, au point d’en être en voie de disparition !
    Ses racines sont employées dans des infusions pour traiter le dysfonctionnement érectile et l’impuissance sexuelle et son efficacité est prouvée en 3 heures chrono
    La population locale est donc très inquiète " Avec le chômage, de mauvaises pratiques alimentaires, le diabète et l'hypertension liés au stress, les troubles de l'érection sont en augmentation en Ouganda (...) c'est pour ça que les gens utilisent cette plante ".


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique