•  

    Cinémas de fortune : entre les besoins du ventre et ceux de la tête


    Depuis quelques années, les habitants de Likasi ont trouvé une nouvelle manière de se divertir grâce aux cinés vidéo qui poussent comme des champignons dans la ville. La multiplication de ces petites maisons de projection pousse les écoliers à faire l’école buissonnière pour s’offrir une séance de ciné. En plus des élèves, les cinés de Likasi accueillent également ouvriers et chômeurs.


    Le matériel est rudimentaire : Une cabane très souvent construite avec des matériaux de récupération, une petite télévision, un lecteur de cassettes vidéo et dans les meilleurs des cas un lecteur de DVD suffisent pour se lancer.
    À 200 francs par client et avec près de 5 séances par jour, les cinés réalisent des recettes journaliers non négligeables, comme s’en réjouit George BAKU, gérant du ciné vidéo Enock dans la commune de Kikula : «C’est une bonne affaire et ce ne sont pas les clients qui manquent. Je n’ai pas d’emploi et pas d’autre source de revenus que mon petit ciné. Mes recettes me permettent de m’offrir de quoi manger et subvenir à mes autres besoins. »
    Quant au choix des programmes proposés, il est large. Du film d’action au film pornographique, en passant par les derniers clips des grandes stars de la musique tant internationale que nationale, enfants et adultes ont l’embarras du choix. Pour les jeunes amoureux de la musique provenant de la capitale, les cinés offrent la possibilité de se tenir à la page par rapport aux nouveaux pas de danse. Aucun contrôle ne s’impose cependant. Les films pour adultes sont accessibles aux plus jeunes.
    Au pays de la débrouille, il n’est pas toujours évident de placer la frontière entre les besoins du ventre et ceux de la tête. Ce qui constitue une source de revenus pour certains et un moyen de détente pour d’autres devient le cauchemar des parents de Likasi qui s’inquiètent pour l’éducation de leurs enfants.
    (source :congoblog ba-leki)

    Google Bookmarks

    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique