• REPTILES AFRICAINS

  • VIPÈRE DES PYRAMIDES

    VIPÈRE DES PYRAMIDES

     

    La vipère des pyramides est une espèce de serpents qui appartient à la famille des Viperidae. Cette espèce de vipère porte plusieurs noms communs : Echide carénée, vipère d’Égypte, vipère des pyramides ou vipère à écailles carénées.

    Elle mesure 65 cm de long et certaines peuvent atteindre les 80 cm, elle a de grands yeux ou les angles sont arrondis. Elle fréquente surtout les régions désertique et semi désertiques, on peut la trouver dans les oueds et les oasis. Vivipare, elle a de 3 à 12 petits.

    Elle se nourrit de petits mammifères, d’oiseaux de lézards et de grenouilles.

    L’échide carénée est l’une des vipères les plus venimeuses, Elle possède un venin hémotoxique qui conduit toujours à des complications rénales, avec des saignements du nez, des oreilles, des yeux, des gencives et des ongles. Une seule morsure est capable de tuer un homme.

    En cas de danger, elle peut émettre un cliquètement de défense grâce aux écailles des flancs. Elle est irritable et mieux vaut ne pas la déranger.

     

    VIPÈRE DES PYRAMIDES

     


    4 commentaires
  • BOOMSLANG OU SERPENT DES ARBRES

     

    BOOMSLANG OU SERPENT DES ARBRES

     

    LE BOOMSLANG OU SERPENT DES ARBRES

     

    Le Boomslang, qui veut dire serpent des arbres en Afrikaans, est un gros serpent arboricole de la famille Colubridae qu'on retrouve en Afrique subsaharienne.

    Le boomslang adulte a une longueur totale de 100 à 160 centimètres. Certains dépassent 183 centimètres. Les yeux sont exceptionnellement grands et la tête a une forme ovoïde caractéristique. La coloration est très variable. Les mâles sont vert clair avec des bords d'écailles noires ou bleues, mais les femelles adultes peuvent être brunes.

    Le poids varie de 175 à 510 g, avec un poids moyen de 299,4 g

    Le boomslang est ovipare, et une femelle adulte peut produire jusqu'à 30 œufs, qui sont déposés dans un tronc d'arbre creux ou un rondin pourri. Les œufs ont une période d'incubation relativement longue (3 mois en moyenne).

    Le boomslang est diurne et presque exclusivement arboricole. Son régime alimentaire comprend des caméléons et d'autres lézards arboricoles, des grenouilles et parfois de petits mammifères , des oiseaux et des œufs d'oiseaux nicheurs, qu'il avale tous entiers. Les boomslangs se nourriront également d'autres serpents, notamment en cannibalisant les membres de leur propre espèce.

    le boomslang a un venin très puissant, qu'il délivre par de grands crocs situés à l'arrière de la mâchoire. Le venin du boomslang est principalement une hémotoxine ; il désactive le processus de coagulation et la victime peut mourir des suites de saignements internes et externes. Etant donné que le venin de boomslang agit lentement, les symptômes peuvent n'apparaître que plusieurs heures après la piqûre. Bien que l'absence de symptômes donne suffisamment de temps pour se procurer du sérum antivenimeux, elle peut également fournir aux victimes une fausse assurance, ce qui conduit à sous-estimer la gravité de la piqûre.


    3 commentaires
  • NAJA MOSSAMBICA

     

    NAJA MOSSAMBICA

     

    Naja mossambica ou Cobra cracheur du Mozambique est une espèce de serpents de la famille des Elapidae.

    Répartition

    Cette espèce se rencontre en Afrique du Sud, en Namibie, en Angola, au Swaziland, au Mozambique, au Zimbabwe, au Botswana, en Zambie, au Malawi, au Congo-Kinshasa, en Tanzanie et en Somalie.

    NAJA MOSSAMBICA

     

    Description

     

    C’est un grand cobra qui mesure entre 1,3 et 2 m en moyenne. Les plus grands spécimens atteignent une taille de 2,8 m.

    De couleur variable, il peut être gris-clair, vert-olive, avec des bandes irrégulières et des tâches noires et le ventre rose ou jaunâtre. Il possède généralement une bande brune sur la gorge.

    Le nom de cette espèce de Cobra (cracheur) vient du fait que ce serpent projette son venin à distance pour se défendre en aveuglant son agresseur en vue de pouvoir prendre la fuite. Le venin est projeté de manière très précise et à une grande distance (jusqu’à 3 mètres). Il peut provoquer une importante inflammation des yeux et parfois conduire à la cécité temporaire.

    L’attaque des proies reste identique aux autres cobras, qui consiste à les mordre pour leur inoculer le venin et tuer celles-ci.

    Les femelles pondent de 10 à 25 œufs. À la naissance, les nouveau-nés mesurent 230-250 mm. L’espérance de vie est de 15 ans environ.

     

    NAJA MOSSAMBICA

     

    NAJA MOSSAMBICA

     

    NAJA MOSSAMBICA

     

     

     


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique