• ZAMBEZE

     

    Le Zambèze est un fleuve d’Afrique australe, le 4e fleuve du continent par la longueur, après le Nil, le Congo et le Niger.

    Long de 2 750 kilomètres, il prend sa source en Zambie, fait une courte incursion en Angola, revient en Zambie dont il délimite la frontière avec la Namibie puis avec le Zimbabwe et traverse le Mozambique où il se jette dans l'océan Indien.

     Ses affluents principaux sont la Kafue et la Shire, émissaire du lac Malawi.

    Les chutes Victoria, partagées entre la Zambie et le Zimbabwe et qui constituent la plus grande cataracte du monde avec ses 1 700 mètres de large et ses 108 mètres de haut, sont l’endroit le plus spectaculaire sur le cours du Zambèze. En amont de ces chutes, le fleuve coule dans la plaine du Barotseland qu'il inonde périodiquement. En aval, il suit un canyon basaltique et s’achève par un vaste delta propice au cabotage. Malgré son parcours accidenté, le Zambèze offre de longues portions navigables.

    La puissance hydroélectrique du fleuve est concentrée sur deux grands barrages. Le barrage de Kariba est utilisé par la Zambie et le Zimbabwe, et le barrage de Cahora Bassa au Mozambique alimente en énergie l’Afrique du Sud et notamment Johannesburg. Il existe également une centrale électrique plus petite aux chutes Victoria.

     

    Le fleuve abrite une population d’animaux nombreux et variés. Les hippopotames abondent au long des sections calmes du fleuve, tout comme de nombreux crocodiles. Des varans sont présents en de nombreux endroits. Les oiseaux sont également abondants, au travers d’espèces telles que le héron, le pélican, l’aigrette et le pygargue vocifère très présent. La zone boisée fluviale abrite aussi de nombreux animaux : buffles, zèbres, girafes et éléphants. Cependant, en aval de Kariba et du barrage de Cahora Bassa, la fin des inondations saisonnières annuelles a entraîné une réduction radicale de leur aire d’habitat et par voie de conséquence une diminution très forte de leur nombre, ainsi que d’autres espèces de mammifères.

    Le Zambèze compte également plusieurs centaines d’espèces différentes de poissons, dont quelques-unes endémiques de ce biotope. De nombreuses espèces, notamment les cichlidés, largement pêchés pour l’alimentation, aussi bien que silures, characins, yellowfish(famille des carpes) et autres espèces sont présentes. Le requin bouledogue, parfois connu sous la dénomination de requin du Zambèze, au large du delta, se rencontre néanmoins également ailleurs autour du monde. Son habitat normal se trouve dans les eaux côtières mais il remonte parfois, jusqu’assez loin vers l’intérieur des terres, le cours de certains fleuves, dont le Zambèze. C’est un requin agressif, responsable de nombreuses attaques sur l’homme.

     

    Les principales villes et cités le long du fleuve sont:

    Katima Mulilo (Namibie)

    Mongu, Lukulu, Livingstone, et Sesheke (Zambie)

    Victoria Falls et Kariba (Zimbabwe)

    Songo et Tete (Mozambique)

     


    2 commentaires
  • chutes de Victoria

     

    Chutes Victoria

     

    Les chutes Victoria constituent la frontière entre le Zimbabwe et la Zambie.  Le fleuve Zambèze se jette dans la cataracte sur environ 1 700 mètres de largeur, et une hauteur qui peut atteindre un maximum de 108 mètres. Audibles à plus de 40 km, elles sont également visibles à plus de 20 km en raison de leur largeur surprenante et aux arcs-en-ciel créés par la brume.

    C'est l'explorateur écossais David Livingstone qui fut le premier occidental à observer ces chutes d'eau, changeant leur nom local, Mosi-oa-Tunya ("la fumée qui gronde"), pour chutes Victoria, en l'honneur de la reine d'Angleterre.

     

     


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique