• INSOLITE

  •  

    Une femme devient folle après la consommation d’un poisson salé

    Une femme, non autrement identifiée, habitant l’avenue Kisolokele, au quartier Mananga dans la commune de Ngaliema, est devenue folle après avoir consommé un poisson salé découvert dans les poches de son mari pendant qu’elle faisait la lessive, a-t-on appris, mardi, des sources proches de sa famille. Selon la source, la victime a cru que son mari avait oublié ce poisson salé dans ses poches le jour où ce dernier est rentré ivre.

    Elle s’est résolue de le griller avant de le manger à l’insu de son mari.

    Devenue folle, elle a quitté le toit conjugal en se baladant dans les rues comme tous les détraqués mentaux.

    Pour son mari, son épouse avait touché à ses fétiches tandis que les membres de la famille de la victime, accusent l’homme d’avoir l’intention de sacrifier sa femme à des fins inavouées.


    Source : mediacongo.net

     

    Google Bookmarks

    2 commentaires
  • L'ARGENT N'A PAS D'ODEUR......

     

    L'ARGENT N'A PAS D'ODEUR...... 

     

     

    Une Congolaise arrêtée à Oslo avec 20.000 euros cachés dans ses organes génitaux

    Une Congolaise de 19 ans a été condamnée vendredi à 45 jours de prison ferme après avoir été interpellée à l'aéroport d'Oslo avec 20.000 euros en grosses coupures dissimulées dans le vagin, a-t-on appris auprès de la police norvégienne.

    La jeune femme, dont l'identité n'a pas été fournie, a été condamnée pour "complicité involontaire" dans ce que les policiers norvégiens estiment être un trafic de devises.

    "Elle a été repérée par les douaniers de Gardermoen (l'aéroport international d'Oslo) qui lui ont demandé si elle transportait des devises", a expliqué à l'AFP Marianne Klausen, une responsable de la police locale.

    "Au départ, elle n'a montré que 325 euros mais elle a fini par avouer qu'elle transportait 20.000 euros" dans le vagin, a-t-elle ajouté.

    Originaire de la République démocratique du Congo, la jeune femme, qui devait prendre un vol pour Amsterdam, a indiqué à la police qu'elle avait accepté de transporter l'argent à la demande d'un homme rencontré sur Facebook.

    La somme saisie se décomposait en deux "paquets" contenant chacun 20 billets de 500 euros, a précisé Marianne Klausen.

    Selon le journal local Romerikes Blad, un Nigérian résidant aux Pays-Bas avait déjà été interpellé en mai avec 20.000 euros cachés dans le rectum.


    Source : mediacongo.net

     

     

    Google Bookmarks

    2 commentaires
  • Incroyable mais vrai, la sonnerie d'un téléphone dans un cercueil crée la panique au cimetière de Kintambo à Kinshasa

    Ça n'arrive pas tous les jours. Le recueillement observé lors de l'inhumation d'un être cher au cimetière a été, pour une fois brisé momentanément. De quoi s'est-il agi ? La sonnerie d'un téléphone émanant d'un cercueil au moment de l'enterrement, a créé samedi une panique et une débandade généralisée parmi les membres de la famille du défunt et autres personnes venus assister à la mise en terre de l'un d'eux au cimetière de Kintambo.

    Heureusement, il y avait tout de même des membres de famille qui gardaient leur maîtrise. Ils ont aussitôt eu le réflexe d'alerter les responsable de la morgue ou avait été gardé le corps. Ces derniers ont rassuré leurs correspondants que le portable incriminé appartenait à l'embaumeur du corps, qui, par mégarde, l'avait oublié sur le défunt.

    Rassurés, les membres de la famille ont rouvert le cercueil pour retirer sans crainte le portable. Ce n'était donc pas le téléphone du défunt qu'on enterrait. Son propriétaire, l'embaumeur l'a ensuite récupéré en toute quiétude. Et la panique a cessé. Le calme est revenu éloignant d'eux tout soupçon.

    source :mediacongo.net

     

     

     

    Google Bookmarks

    4 commentaires
  •  

    Katanga : une femme accouche d’un boa de 1,30m à Dilolo



    La cité frontalière de Dilolo, dans le district du Lualaba, province du Katanga, s’est réveillée le samedi dernier, sous l’effet d’un événement qui est tombé comme une bombe. Un évènement à la fois mystérieux et insolite qui a effrayé et défrayé la chronique. Il s’agit d’une femme qui a accouchée d’un serpent (Boa) de 1,30m, après, vous vous en doutes, trois ans de grossesse.

    Selon les informations concordantes en provenance de Dilolo, la femme de nationalité angolaise, est âgée de 72 ans. Après une longue stérilité, cette brave femme aurait décidé de consulter un féticheur dans son pays d’origine. A l’issue d’une cure des produits indigènes et de séances d’initiation traditionnelle, la femme finira par devenir grosse. Les examens cliniques effectués à cet effet confirmeront cette thèse de grossesse.

    Toutefois, au fil des mois, la situation allait en s’empirant et les examens cliniques ont, au bout de douze mois détecté la présence d’un serpent dans le fœtus. Cette information qui serait aussi confirmée par le féticheur, a fini par démoraliser la brave femme, qui aurait préféré immigrer à Dilolo, à la recherche d’un féticheur plus puissant afin de se décharger de ce colis monstrueux.

    Elle finira par trouver un féticheur qui, après des incantations et des invocations diaboliques est arrivé faire sortir de son vente ce reptile sans vie de 1,30m, à la stupéfaction générale.

    Cet évènement insolite, vécu à Dilolo et tant d’autres, qui se déroulent à travers la province et dans le pays, laisse croire aux croyants et prophètes que ce sont des signes de la fin qui ne trompent pas.



    source :mediacongo.net

    Google Bookmarks

    2 commentaires
  • beauté?????

     

    La vitamine C4 : l'ampoule qui engraisse les Kinoises

     

    " Un bassin plus large, des seins plus gros et une stéatopygie plus prononcée ", voilà, aux dires d'une catégorie de Kinoises, les traits de beauté du corps à la mode pour espérer séduire les mâles kinois.
    Pour ce faire, et en vue d'un effet plus efficient et plus rapide et relativement moins cher, certaines Kinoises utilisent la vitamine C4.Elles s'en procurent volontiers dans les officines pharmaceutiques sans nombre dans la capitale congolaise sans aucune prescription médicale et au prix variant entre 1000 à 2000 FC.

    Un pharmacien contacté a certifié que la vitamine C4 possède les vertus d'engraisser les tissus adipeux du corps humain et des animaux. " Prise de manière abusive, a-t-il ajouté, elle a pour effets visibles immédiats de causer de l'obésité. Ce, non sans avoir méconnu des effets plus néfastes pour l'organisme à plus long terme".
    Effectivement de l'avis de nos informatrices, les femmes qui s'adonnent à la consommation de ce produit voient leurs bassins, seins, stéatopygies, mais aussi, et c'est le comble, leur bas-ventre s'enfler sans que les jambes et les pieds ne suivent ce développement. Il s'en suit l'obésité. En plus, elles dorment et mangent plus que d'habitude.
    Sur le plan moral, la consommation de ce produit a tendance à s'accompagner d’une propension vers la prostitution.


    Source : mediacongo.net

    Google Bookmarks

    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique