• APPEL DE L'AU- DELÀ....

    Incroyable mais vrai, la sonnerie d'un téléphone dans un cercueil crée la panique au cimetière de Kintambo à Kinshasa

    Ça n'arrive pas tous les jours. Le recueillement observé lors de l'inhumation d'un être cher au cimetière a été, pour une fois brisé momentanément. De quoi s'est-il agi ? La sonnerie d'un téléphone émanant d'un cercueil au moment de l'enterrement, a créé samedi une panique et une débandade généralisée parmi les membres de la famille du défunt et autres personnes venus assister à la mise en terre de l'un d'eux au cimetière de Kintambo.

    Heureusement, il y avait tout de même des membres de famille qui gardaient leur maîtrise. Ils ont aussitôt eu le réflexe d'alerter les responsable de la morgue ou avait été gardé le corps. Ces derniers ont rassuré leurs correspondants que le portable incriminé appartenait à l'embaumeur du corps, qui, par mégarde, l'avait oublié sur le défunt.

    Rassurés, les membres de la famille ont rouvert le cercueil pour retirer sans crainte le portable. Ce n'était donc pas le téléphone du défunt qu'on enterrait. Son propriétaire, l'embaumeur l'a ensuite récupéré en toute quiétude. Et la panique a cessé. Le calme est revenu éloignant d'eux tout soupçon.

    source :mediacongo.net

     

     

     

    « CROCODILES ORANGES!BALANITES AEGYPTIACA »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    3
    Mercredi 12 Septembre à 10:50

    Oui les Africains sont parfois crédules mais bon....il y a de quoi se demander ce qui se passe !

    Bonne journée.

    2
    Mercredi 12 Septembre à 00:54

    Oulala ! quelle histoire ...

    j'aimerai pas que cela arrive si j'étais à la cérémonie.

    Bon mon ami Bakuba, je passe te faire un coucou

    Profites encore un peu de ce mercredi prévu ensoleillé et chaud, ça va pas durer.

    Bonne journée

    Bisousssss'

    de Mousssss'

    1
    Mercredi 12 Septembre à 00:35
    Heureusement histoire assez rigolote. Mais que ferions nous si cela arrivait chez nous.
    Gros bisous du jour amitié Mado
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :