• OISEAUX D'AFRIQUE

  • PYGARGUE VOCIFER

     

    PYGARGUE VOCIFER

     

    Noms vernaculaires :

    Aigle Pêcheur

    Aigle Pêcheur d'Afrique

    Pygargue vocifer

    Ankoay (nom Malgache)

    ñkuñ (nom Fang/Ekang)

     

    Physionomie

    Taille : 63 - 84 centimètres

    Envergure : 175 - 240 centimètres

    Poids : 2250 - 3400 grammes

     

     

    Le Pygargue vocifer ou Pygargue vocifère (Haliaeetus vocifer), aussi appelé Aigle pêcheur d'Afrique, est une espèce de rapaces de la famille des Accipitridae. Cette espèce est monotypique.

    Elle est répandue à travers l'Afrique subsaharienne exceptée à Madagascar.

     

    Le pygargue vocifère est grand. Son corps et ses ailes sont foncés, contrastant avec le blanc de la tête et de la queue. L’abdomen et les couvertures supérieures sont noisette. Les ailes et le dos sont noirs. En vol, le dessous des ailes apparaît noisette, et les rémiges sont noires. La queue est courte, carrée et blanche. La tête est blanche aussi. Les yeux sont couleur noisette à brun clair. Le bec est noir et jaune. Les pattes et les doigts sont jaunes.

     

    PYGARGUE VOCIFER

     

    Le cri du pygargue vocifère est souvent reconnu comme étant « la voix de l’Afrique ».  Il possède un cri typique, un perçant « jappement » qui porte loin, « whii-oh-hyo-hyo-hyo », lancé fréquemment, et ressemblant un peu au cri des goélands.

    Alimentation

    Le pygargue vocifère consomme essentiellement du poisson, mais aussi des charognes, les poussins et les œufs des échassiers, quelques oiseaux aquatiques (plus grands que les flamants), plus rarement des singes, lézards, grenouilles, tortues de mer ou insectes.

     

    PYGARGUE VOCIFER

     

    Reproduction

    La femelle dépose 2 œufs blancs. L’incubation dure de 42 à 45 jours, assurée par les deux parents. Les oisillons restent au nid pendant environ 65 jours. Au bout de 70 à 75 jours, ils peuvent voler, mais sont encore élevés par la femelle (le mâle nourrit uniquement les poussins). Ils dépendent encore de leurs parents pendant deux mois après leur premier vol.

     

    Source :wikipedia

     

     


    4 commentaires
  • TOURACO DE LIVINGSTONE

    TOURACO DE LIVINGSTONE

     

    Le Touraco de Livingstone (Tauraco livingstonii) est une espèce d'oiseaux de la famille des Musophagidae.

    Répartition

    Son aire de répartition s'étend du Burundi à la Tanzanie, au Malawi, au Mozambique, au Zimbabwe et à l'Afrique du Sud..

    Description

    Taille : 45 cm environ

    – Poids : Mâle : environ 280g. Femelle : 260 à 350 g

    – Reproduction : 22 à 23 jours d’incubation. 2 œufs

    – Régime alimentaire : Essentiellement frugivore (fruits, fleurs, graines, baies, insectes, petits mollusques, larves, lépidoptères)

    Le touraco de Livingstone est un petit oiseau au plumage à dominante verte. Il se reconnait aux deux barres blanches qu’il porte autour de l’œil et aux plumes de sa huppe, ornées de blanc à leur extrémité.

    C’est une espèce arboricole qui ne descend que très rarement au sol, préférant se déplacer d’arbres en arbres.

    le touraco de Livingstone est sédentaire, territorial et vit en famille avec ses petits. En période de reproduction, les deux parents s’occupent de leur progéniture, participent à la couvaison des œufs et au nourrissage des oisillons, dont la croissance est très rapide.

     

     

    TOURACO DE LIVINGSTONE

     


    4 commentaires

  • 4 commentaires
  • EUPLECTE IGNICOLORE

     

    EUPLECTE IGNICOLORE

     

    EUPLECTE IGNICOLORE

    Euplectes orix

    L'Euplecte ignicolore est une espèce de passereau appartenant à la famille des Ploceidae

    Taille environ 13 cm poids 17 à 30 grammes

     

     

    Habitat et répartition

     

    C’est surtout un oiseau des marécages ou des prairies à hautes herbes que l'on trouve presque toujours à proximité des points d'eau.

    L'euplecte ignicolore est endémique de l'Afrique sub-saharienne

     

    Alimentation

     

    Cet oiseau est principalement végétarien et il se nourrit surtout de graines mais pendant la saison de reproduction, il est fortement insectivore.

     

    Reproduction

     

    La saison de reproduction intervient de juillet à décembre dans le sud-ouest de la province du Cap, plus tard ailleurs.

    Les mâles sont polygames, certains pouvant avoir plusieurs dizaines de partenaires. Les nids, assez semblables à ceux des tisserins, sont suspendus entre deux ou trois tiges de roseaux.


    7 commentaires
  • Barbican à collier

     

    Barbican à collier

    ( Lybius torquatus)

     

     

    Le Barbican à collier (Lybius torquatus) est une espèce d'oiseaux de la famille des Lybiidae.

    Distribution : Les Barbicans à collier sont originaires du continent africain au sud de l'équateur. Leur aire de distribution part du Nord-Centre-Angola, du sud et de l'est du Zaïre, du sud-ouest de l'Ouganda, de la Tanzanie et la côte du Kenya et se poursuit en direction du sud jusqu'au nord de la Namibie, au nord et à l'est du Botswana, à l'Etat Libre d'Orange pour atteindre la province est du Cap, le Swaziland et le sud du Mozambique

    Taille : 19 cm
    Poids : 49 à 71 g

    Habitat : Les barbicans à collier fréquentent les zones boisées ouvertes, plus particulièrement les parcelles d'acacias, de miombos et de mopanes.

     

    Nidification :

    Chaque ponte comprend habituellement 3 ou 4 œufs de couleur blanche. Les parents se relaient pour couver pendant une durée de 18 à 19 jours. L'envol se déroule généralement au bout de 33 à 35 jours.

     


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique